Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 08:54

Il y a un an, j'avais succombé à un extrait de manga sur internet et acheté les trois tomes dans la foulée. Entre temps, la fatigue, le boulot avaient fait passé la fièvre de lecture.... et j'étais passé à côté de cette merveille.

 

Aussi cela a fait notre bonheur ce week-end, à ma petite, et à moi. Un manga somptueux de détails historiques, de vie quotidienne, où l'on apprend quantité de choses, où les personnages sont attachants. Où l'on se prend à rêver de leur vie d'autrefois.

 

Et le bonus.... un chapitre "broderies".

Avec une ouverture fantastique sur les motifs d'Asie Centrale, autrefois grand passage de la Route de la Soie, aujourd'hui appelé Ouzbekistan. Le pays des Ouzbeks.

 

http://ecx.images-amazon.com/images/I/61nz4Q5qopL._SL500_AA300_.jpg

 

Admirez le costume.

 

Les femmes brodaient dès qu'elles étaient en âge de le faire, dès 7, 8 ans pour se constituer leur trousseau de mariage. Elles devaient arriver dans leur famille d'adoption avec différents types de tissu, principalement en lainages, tous brodés à la main, en soie - j'imagine que tous ne pouvaient se le permettre, le coton, lin, chanvre devaient être également utilisés, quoique vu l'aridité des terres, rien n'est moins sûr, s'il fallait l'importer, pas sûr que ce soit moins cher que la soie - et avec des motifs familiaux.

 

Enrichis au fur et à mesure des générations en fonction des alliances, des motifs que les femmes apportaient de leur famille, des motifs qu'elles créaient.

 

Une brodeuse talentueuse était facile à marier. C'était un talent reconnu.

 

Les femmes cardaient la laine, la filaient, la tissaient pour faire les lainages, puis la brodaient. 

 

Difficile d'imaginer le labeur, les heures de travail, et la valeur sentimentale de ces étoffes....

 

A demain, pour une autre source d'inspiration, plus récente historiquement cette fois !

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
1 janvier 2012 7 01 /01 /janvier /2012 23:23

Que tous vos rêves se réalisent....

Je la commencerai en partageant avec vous le blog d'un dessinateur de BD que j'apprécie particulièrement :

 

Guy Delisle

 

http://www.guydelisle.com/blog/wp-content/uploads/2011/11/dedicaces.jpg J'avais succombé à l'humour et au réalisme des situations dans Chroniques Birmanes, dévoré du coup ses deux ouvrages sur Shenzen et Pyong-Yang et demandé du coup à ce Noël-ci le dernier paru, Chroniques de Jérusalem.

 

Une fois de plus il fait mouche et décrit toutes les surprises, les aberrations que l'on rencontre quotidiennement à Jérusalem.

 

Que l'on connaisse ou pas les villes qu'il décrit n'a que peu d'importance, toujours est-il qu'il le fait avec le point de vue d'un résident, d'om l'intérêt de l'exercice d'autant plus lorsque c'est dans des pays peu visités.

A savourer et/ou à offrir ! Y compris pour une première approche de la BD !

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 08:35

DSC2337

 

Quand j'étais petite, j'adorais la lecture, ado puis adulte aussi, mais enfant c'était particulier. On ne possède pas vraiment la notion du temps et immergé dans un roman, on peut  voyager ce qui nous semble être des mois.

 

 

Si je repense à tout ça c'est de voir ma fille constamment plongée dans ses livres, de devoir l'appeler quinze fois pour qu'elle vienne à table car elle a du mal à les lâcher, puis la voir revenir peu à peu à nous. 

L'entendre rire quand elle bouquine ses Picsou Magazine ou ses Mickey Parade sur le canap'.

 

 

Grâce à la lecture j'ai découvert des milliers de mots, et commencé à écrire mes mots favoris, les mots que je savourais car je les trouvais intrinsèquement beaux.

 

Nénuphar fait partie de ces mots, tout comme libellule. Des noms figuraient aussi dans cette liste, comme Jiminy Cricket ou Elsa

 

Cette liste je ne l'ai plus, mais parfois quand j'entends un mot je me rappelle qu'il faisait partie des "favoris" et une douce nostalgie point alors.

 

Théa

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
1 octobre 2011 6 01 /10 /octobre /2011 17:37

Juste un petit rappel pour dire que Courir Les Rues sont à Barentin demain à 15H en concert gratuit, Place du Commandant Duboc.

Voici la suite des photos lors de leur passage aux Terrasses du Jeudi.

15161722

 

21

3125

 

Seb

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
23 septembre 2011 5 23 /09 /septembre /2011 22:28

Chose promise il y a longtemps, voilà une sélection de quelques photos prise lors de la magnifique prestation d'un groupe extrèmement sympathique : Courir Les Rues (respecter les majuscules, ils y tiennent)

 

Pour découvrir le groupe, plusieurs moyens: leur site Myspace: http://www.myspace.com/courirlesrues

Mais beaucoup mieux pour ceux qui sont dans la région de Rouen, en Live en version Big Band, le 2 Octobre 2011, à Barentin - Place du Commandant Duboc. Et en plus, aucune excuse pour ne pas y aller, car c'est  un Dimanche, c'est à 15H et c'est gratuit !!!!

 

Mis à part ca, les textes sont travaillés, pleins d'humour, ils chantent bien, à tour de rôle, ils sont polyvalents, polyinstrumentistes et communiquent une joie de vivre magnifique sur scène. Je ne peux que vous inciter à aller les soutenir et vous ouvrir à autre chose que les choses formatées dont on a l'habitude.

 

C'est la révélation pour moi de ces Terrasses du Jeudi 2011.

 

Voici la moitié des photos que j'ai sélectionné, la suite arrivera pour faire une piqure de rappel quelques jours avant le concert de Barentin...

1

2

3

5

6

7


910

12

11

13

 

Seb

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 17:09

Nous vous avions parlé il y a peu de temps d'un groupe qui s'appellait Anaïs et Rebecca.

Parallèlement au Havre il existe un groupe très propulaire sur place qui s'appelle Fenouil et les fines herbes.

 

Anaïs et Gaëtan ont décidé d'allier leur talent pour composer en commun et oeuvrer de petits bijoux au sein de Mathilda Tree.

Alors nous sommes loin du lyrisme et de l'humour qui étaient pour l'une et l'autre leur marque de fabrique, mais ils ont trouvé un accord simple, voix et guitare sèche, qui émeut profondément...

 

Merci, merci, avant vous nous faisiez rire, maintenent ce sont des frissons de bonheur que vous nous procurez. Et ça, seuls les artistes talentueux le réussissent...  

 

http://c2so.reverbnation.com/data_public/artist/image/188/1880013/small/1314454400_avatar.png  Pour les écouter, cliquer ici 

 

Théa

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 16:38

 

39 pochettecarton front

Les Terrasses du Jeudi sont souvent l'occasion de faire des découvertes. Ce fut le cas avec 39th & Norton, jeudi 14 Juillet 2011.

 

Vous pouvez visiter leur site internet ici et rejoindre leur page Facebook .

 

Leur prestation fut vraiment une bonne surprise. Chacun a sa place, les deux guitares ne se marchent pas sur les pieds et ne font pas un concours de riff, le chant est placé et énergique, la basse joue son rôle de structure et de lien entre tous les éléments et la batterie donne une vraie dynamique à l'ensemble.

 

 

Voici quelques photos de leur show de jeudi:

  DSC3602 DxO

DSC3574 DxO

DSC3691 DxO

DSC3626 DxO

DSC3592 DxO

 

 


DSC3586 DxO

DSC3640 DxO

 

Le premier album de 39th and Norton est disponible depuis le 21 février 2011.

 

Seb

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
17 juillet 2011 7 17 /07 /juillet /2011 12:15

 

fond-terrasses-du-jeudi

 

Les Terrasses du Jeudi: série de concerts durant les jeudis de Juillet organisés par la ville de Rouen. Pour de plus de détails, direction leur site internet, où vous trouverez la programmation, des fiches de présentation des groupes, des morceaux à écouter, des interviews, des photos, et plein d'autres choses.

 

A l'occasion de l'édition 2010 de Vivacité, nous avions découverts Anaïs et Rebecca, rencontre loufoque entre une chanteurse lyrique déjantée et une violoncelliste qui l'accompagne joyeusement dans ses délirs.

 

Vous trouverez un lien vers leur Myspace ici et vers leur page Facebook ici.

 

Voici quelques photos prises lors de leur prestation aux terrasses du jeudi 14 juillet.

 

DSC3526 DxO

DSC3551 DxO

 

DSC3554 DxO

 

DSC3559 DxO

 

DSC3538 DxO

 

Seb

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
4 juin 2011 6 04 /06 /juin /2011 03:44

41AL-fOGSDL. SS500+ vidéo 

Ceci n'est pas le titre d'un livre de littérature étrangère, ni d'un ouvrage de jardinage, c'est le titre retraçant le combat d'un homme envers sa maladie, la Spondylarthrite Ankylosante, la SPA.


C'est une maladie peu connue, qui touche néanmoins beaucoup de français, et, du fait de son manque de popularité, est diagnostiquée tard, très tard.

Aujourd'hui, si à l'âge de 10, ou 20 ans, vous buvez et urinez beaucoup, vous prenez du poids, faites des chutes hypoglycémiques, on va vous tester pour le diabète.


Avec cette maladie vous pouvez consulter pendant 10 ans une vingtaine de rhumatologue, ils vous diront tous que vous n'avez "rien". A tel point que vous finirez par croire que c'est dans votre tête. Alors il y en a malgré tout des examens, des hypothèses farfelues. Des tentatives d'inflitrations auxquelles généraliste et kiné s'étaient toujours opposés.


A la lecture de ce livre on se rencontre que le "serpent" a toujours été là en fait, on se rappelle des petites choses qu'on a faite, très jeune, pour soulager les mains, les mains sans en parler forcément à son entourage, car les médecins ont parole d'or, et s'ils disent que ce n'est rien.... c'est rien, il faut juste vivre avec.

La liste de de consultations qui ne mènent à rien est longue, car on n'est pas prise au sérieux quand on a ce genre de symptomes à 20 ans. La liste de choses idiotes entendues par les médecins est une litanie sans fin, celle qui a posteriori me fait le plus rire est "vous avez de trop gros seins, il faut perdre du poids, ça fera du bien à votre dos...". Avouez quand même qu'en faisant du 38/40, sur le coup, c'est un conseil qui fait plus de mal que de bien.


Et puis avec le temps, des choses arrivent dans votre vie, comme la maternité. Or la SPA étant une maladie auto-immune, qui s'attaque au corps qui l'héberge, elle est "muselée" par la grossesse qui provoque un état physiologique où les cellules défensives du corps sont muettes, pour pouvoir abriter un corps étranger, le bébé.

Cependant après, il y a ce qu'on appelle le rebond, et dans mon cas, après 2 grossesses rapprochées, hormonologiquement encore plus proches car j'ai allaité longtemgs, j'ai eu un rebond très important. C'est que le corps "muselé" aussi longtemps par cet état hormonal permettant la reproduction se "rattrape" et la maladie devient bien plus forte qu'avant.


Ce rebond m'a permis d'être diagnostiquée enfin.... 13 ans après la première poussée. C'est un soulagement énorme, enfin !! On sait de quoi on souffre, on sait que ce n'est pas dans la tête, comme Lionel le dit si bien, et dont lui aussi on l'a accusé, un grand nombre de fois. Les médecins se veulent rassurants et c'est encourageant.

Cependant la vie avance, le travail, les enfants, et la maladie ne s'améliore pas toujours. Surtout quand on l'ignore comme moi, quand on ne se repose pas, car le fait d'être toujours active, en mouvement, rend la vie beaucoup plus supportable.

Il faut dire aussi que les SPAs préfèrent bouger que de rester assis, couché car le mouvement soulage, et ça encore ça se retrouve chez tant d'entre nous.


Avec le recul et en lisant le livre de Lionel, je me suis rendue compte à quel point la maladie m'avait rendue tel que je suis. Profiter de l'instant présent, être partante pour beaucoup de choses, ne rien juger sur l'apparence, mais approfondir.


Un avantage de la maiadie, car il y en a peu, mais il y en a, c'est qu'on se rend compte, ou non, si on est bien entouré. Avoir des proches qui se préoccupent de soi, prennent régulièrement des nouvelles sans être étouffant (mon père). Avoir un compagnon qui m'aime telle que je suis, même quand je boite légèrement, même quand je suis de mauvais poil tellement la douleur me ronge. Avoir des enfants qui comprennent et relativisent, voit mes qualités et non pas le fait que je ne sois pas toujours en forme pour jouer ou sortir avec eux. Les amis qui acceptent que je puisse annuler au dernier moment car je n'ai pas la force, ne le prennent pas mal quand je viens manger chez eux et me retire faire la sieste.

Cette maladie permet d'y voir plus clair autour de soir, ceux qui vous accuse de paresse ou de ne pas y mettre du votre, vous les laissez peu à peu de côté. Vous n'avez pas besoin de vous encombrer de personnes qui vous jugent, surtout pour aller mieux.


L'ouvrage de Lionel a été une bouffée d'oxygène pour moi car je ne rencontre pas les autres malades. Les associations de malades me font fuir, je ne veux pas exister par maladie, je l'ai, je l'assume, mais je ne veux pas que ma vie et celle de ma famille tourne autour de soi.


Je suis en échec thérapeutique depuis 8 mois, c'est à dire qu'aucun médicament ne me soulage, tous les deux mois j'en essaie un autre, de plus en plus fort, et ce n'est pas évident tous les jours. J'ai l'air d'aller bien, si ce n'est mon teint blafard que je cache avec du maquillage et un léger boitement parfois. La morphine fait des miracles !

 

Mais dans la tête je vais bien mieux, d'une part car j'ai surmonté la culpabilité d'être en arrêt maladie (on vous juge tellement pour ça) et trouver une occupation qui me pousse, me motive, et me permet d'exister (la création) et d'autre part, avec ce livre j'ai l'impression d'être "normale", pour une porteuse de SPA.

 

Pas malade, ni handicapée, juste une porteuse de SPA qui essaie de vivre sa vie avec.

Merci Lionel.

 

Théa

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans Musique-Livres
commenter cet article
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 07:51

No impact

Ce livre pose les bonnes questions !

 

Au travers de l'expérience d'un homme et de sa petite famille, son bébé et sa fashionista de femme, accro au café et à le télé-réalité, il pose des questions légitimes en ces temps de G8, de crise du pouvoir d'achat, et de perte de repères sur notre existence.

 

Beaucoup de choses sont passées au crible : notre production de déchets, nos déplacements, notre dépendance à l'électricité, à la télévision qui nous abreuve de "achetez ça vous serez heureux" (sur le mécanisme typique de la pub : avant on est triste, bête, et moche, et après on a les clés de la réussite entre les mains, nos cheveux éclatants volent au vent dans une voiture tape à l'oeil), notre alimentation, et d'autres choses que je vous laisse découvrir.

 

Il nous montre que nous ne vivons pas moins bien en consommant moins.

 

Le propos est intelligent, raisonné et bien documenté.

 

Un livre dont on ressort différent.

 

Seb

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Un monde d'Oz
  • Un monde d'Oz
  • : Un blog de petits riens, d'aperçus sur le monde qui nous entoure, par deux personnes Seb et Théa sur différents supports. Photos, textiles, nature, musique, films, pour le plaisir de partager ! Comme c'est pour partager, nous aimerions en retour avec vos avis, critiques, encouragements, merci à vous !
  • Contact

Bientôt un nouveau défi !

Sureau Sew-Along

Recherche

Vous pouvez me retrouver ici

http://p9.storage.canalblog.com/92/27/887231/67434946.jpg

 

Projet photo 365

http://sebastienouvryphotographies.files.wordpress.com/2012/09/dsc_5253_lightroom.jpg?w=620

Catégories