Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 18:25

J'avais juré de ne plus en parler... et pourtant je le fais.

 

Pourquoi ? Car dans les requêtes qui mènent les gens jusqu'à nous il y a des interrogations sur cette maladie et quelque part, j'espère très fort que les gens ont eu leur réponse ailleurs vu qu'elle n'y est pas ici.

Cette FAQ sera modeste et s'alimentera bien sûr des nouvelles requêtes ou de nouveaux commentaires.

 

Pour commencer des liens fondamentaux :

Tout un tas de questions, celles qui viennent en premier ont leur réponse ici, sur le site de Société Française de Rhumatologie.

Puis, si vous voulez en discuter avec d'autres personnes ou trouver des articles médicaux, il y a un forum dédié à ça.

 

Enfin je me permets d'ajouter que les premières questions ça ne devrait pas être au net d'y répondre. Allez voir votre médecin. A moins que vous ne soyez ici parce que votre médecin est incompétent. Comme dans tout, il y a des mauvais boulangers, des mauvais enseignants, des mauvais avocats, et des mauvais médecins.

Mais au vu de l'aura qu'on leur porte socialement, il ne saurait être question de les remettre en question, que dis-je de leur poser des questions banales, cons, pointues ! 

Si votre médecin ne vous renseigne pas correctement, ne prend pas en compte votre maladie, qui est une maladie chronique, qui va vous accompagner tout le long de votre vie, changez-en !

Il est plus facile de changer de médecin que de vie !

 

Donc les premières questions :

1) Faut-il se reposer lors de poussée inflammatoire de SPA ?


Oui, bien sûr. Votre corps lors d'une poussée lutte de toutes ses forces contre l'inflammation. Ceci explique votre grande fatigue.

Et ce n'est pas en prenant des pilules douteuses (genre aileron de requin ------ petit rappel le requin est un animal protégé, 

deuxième petit rappel : tout médicament soignant toutes les maladies, agissant sur toutes les parties du corps et valant bien entendu un bras ou deux EST UNE ARNAQUE) que vous aiderez votre corps à aller mieux.

C'est en vous reposant. Se reposer ne veut pas dire rester au lit toute la journée, c'est très mauvais pour vous. Se reposer veut dire juste qu'il ne faut pas forcer. Rester chez soi, vaquer à ses occupations, et dès lors que l'on ressent de la fatigue, des douleurs se reposer assis ou debout, peu importe, l'important c'est que l'on se sente bien.

On est tous unique, et notre maladie l'est également. Chaque personne va donc tenter de trouver SA position la plus antalgique, et c'est celle-ci que vous devez prendre en compte.

La deuxième chose qui est unique à tous ce sont les exercices qui vont vous faire du bien, étirer le plus les articulations douloureuses. Ceci est tellement particulier à chacun qu'il faut soit que vous les trouviez vous-même, soit qu'un kiné les trouve pour vous.

 

2) Peut-on avoir un bébé avec une SPA ?

 

Oui bien sûr, mais encore une fois c'est avec votre, vos médecin(s) qu'il faut voir ça. Le désir d'enfant est reconnu et compris par la profession médicale. 

Tous les médicaments pour la SPA ont une durée de vie différente pour le corps. Que ce soit les anti-inflammatoires, le méthotrexate, la salazopyrine, les anti-tnf, tous ne peuvent pas être pris pendant la grossesse, pour certains les médecins ne sont pas d'accord (salazo) et pour certains médicaments, ce n'est que pour une partie de la grossesse seulement.

Si vous avez des hésitations à en parler à votre médecin, ou des difficultés à avoir un rendez-vous, il faut utiliser au maximum le parcours coordonné que doit gérer votre généraliste. C'est à lui de faire part de votre désir de grossesse par courrier à votre rhumatologue et à votre gynécologue et eux se mettront d'accord, sur votre cas bien unique sur l'attitude à adopter.

Selon ce que vous prenez vous pourrez même peut-être allaité après.

Le risque qu'il faut mentionner cependant, et d'ailleurs un bon nombre de SPA latentes depuis quelques années sont diagnostiquées à cet occasion c'est le risque de rebond. La maladie, les anti-corps qui fonctionnent trop, et contre nous sont muselés pendant neuf mois pour permettre au bébé (corps étranger par excellence) de faire son nid. Et après l'accouchement, l'allaitement, le corps redevient comme avant, et souvent les anti-corps se rattrapent et fonctionnent encore plus.... provoquant alors le rebond. C'est un risque à courir qui ne doit pas empêcher d'avoir des enfants car on ne peut prévoir l'avenir, et avec ou sans enfants la maladie peut se renforcer de toute façon.

 

Bon courage...

Théa

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Un monde d'Oz - dans SPA
commenter cet article

commentaires

Anissa 08/06/2011 18:41


Bon.....Bin me voilà !! :)..............Je pense que tu as une belle plume : c'est déjà ça !! Bravo !!
Et, tout ce que tu dis sur la SA c'est si vrai !! Bouleversant....Bisous


Un monde d'Oz 09/06/2011 05:50



Merci beaucoup Anissa.



Présentation

  • : Un monde d'Oz
  • Un monde d'Oz
  • : Un blog de petits riens, d'aperçus sur le monde qui nous entoure, par deux personnes Seb et Théa sur différents supports. Photos, textiles, nature, musique, films, pour le plaisir de partager ! Comme c'est pour partager, nous aimerions en retour avec vos avis, critiques, encouragements, merci à vous !
  • Contact

Bientôt un nouveau défi !

Sureau Sew-Along

Recherche

Vous pouvez me retrouver ici

http://p9.storage.canalblog.com/92/27/887231/67434946.jpg

 

Projet photo 365

http://sebastienouvryphotographies.files.wordpress.com/2012/09/dsc_5253_lightroom.jpg?w=620

Catégories